Comment diagnostiquer l’autisme ?

Le diagnostic d’autisme doit suivre une procédure précise qui est à ce jour assez bien documentée dans les recommandations, notamment de la HAS : la Haute Autorité de Santé.

Ce diagnostic est clinique mais doit être multidisciplinaire.

Quels sont les symptômes de l’autisme ?

L’évaluation de l’interaction sociale

L’évaluation de l’interaction sociale est la première des évaluations qui sont à faire, en sachant qu’il faut mesurer ces compétences sociales en fonction de l’âge réel de l’enfant et donc des compétences attendues à cet âge.

Une compétence d’interaction sociale peut être, chez un tout petit, seulement une absence de contact visuel, des difficultés de réponse à son prénom, un isolement, et peut aller, chez l’adolescent, jusqu’à des difficultés à comprendre les conventions sociales ou à avoir des comportements d’empathie, c’est-à-dire de résonance émotionnelle avec l’autre.

L’évaluation de la communication verbale et non-verbale

Les altérations de la communication sont des altérations qui vont principalement toucher le langage.

Ces particularités peuvent être une utilisation répétitive du langage, une utilisation un peu trop personnalisée et individualisée du langage, ou alors un langage un peu écholalique, comme un écho avec des répétitions de mots, des répétitions de phrases entières qu’ils vont pouvoir avoir entendues dans leur environnement.

Il existe aussi des altérations de la communication qu’on dit « non verbale ». C’est la communication de notre corps.

Ces enfants ont des difficultés à exprimer des émotions par des mimiques faciales et ils ont aussi des difficultés à comprendre les émotions faciales des autres.

L’évaluation comportementale et sensorielle

Le troisième domaine est le domaine comportemental et sensoriel. Ces enfants présentent des stéréotypies motrices : ce sont des mouvements stéréotypés du corps qui n’ont pas de vocation particulière.

Au-delà des ces stéréotypies, ces enfants présentent une activité répétitive et ont tendance à utiliser les objets de la même façon et de façon répétitive.

Ils peuvent présenter des intérêts très spécifiques ainsi que des intérêts très répétitifs, assez précocement dans leur histoire développementale.

Parmi les anomalies sensorielles, on retrouve souvent une hypersensibilité aux bruits, qui ne sont pas des bruits particulièrement agressifs pour nous. Ils ont également des difficultés avec les contacts physiques ou avec la perception de la chaleur : le froid, le chaud.

2018-12-29T17:51:33+00:00

About Our Practice

Phasellus non ante ac dui sagittis volutpat. Curabitur a quam nisl. Nam est elit, congue et quam id, laoreet consequat erat. Aenean porta placerat efficitur. Vestibulum et dictum massa, ac finibus turpis.

Contact Info

12345 West Elm Street

Phone: 1.888.456.7890

Fax: 1.888.654.9876

Web: Buy Avada Today!